Comment mieux apprécier les mangas?

J’apprécie les mangas. Si vous lisez ceci, c’est que vous appréciez les mangas ou que vous voulez vous y intéresser (ou que vous êtes masochiste, au choix). On aime les dessins, les histoires, les combats, les romances… Mais il nous arrive souvent de manquer des allusions et des détails qui rajoutent de la saveur aux mangas. Tout comme un japonais aura du mal à tout appréhender en lisant un Tintin (et les « petites » tendances colonialistes de ses débuts…), il nous manque certains présupposés culturels. C’est normal vu que les japonais habitent à peu près à l’autre bout du monde et que moi en tout cas j’en rencontre pas tous les jours au petit dej’. Je vais donc vous faire part de ceux qui me semblent les plus important, enfin surtout ceux que je connais….

Un peu d’histoire pour commencer. La bataille de Sekigahara, qui a eu lieu en 1600, est aussi incontournable qu’Ikéa pour un étudiant qui s’installe. Elle décida du sort du Japon pour à peu près  260 ans et c’est la fondation du Japon tel qu’on le connaît avec l’instauration de Tokyo comme capitale par les Tokugawas. C’est une période qui est le cadre historique de nombreux mangas (Samurai Deeper Kyo,Vagabond…), mais qui transparaît dans beaucoup d’autres car c’est l’apogée période d’or des samouraïs. Dès que vous entendez (enfin lisez plutôt mais on ne va pas jouer sur les mots) des noms comme Tokugawa, Yagyu ou Miyamoto Musashi,  ne cherchez pas, ce sont des références à cette période. Je vous conseille – petite note culturelle –  le roman « La Pierre et le Sabre » de Eiji Yoshikawa pour vous imprégner ce cette époque (et en plus ce livre envoie du pâté Henaff par paquet de douze).

Autre gros référent pour nos amis nippons, les bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki en 1945. L’impact sur le pays a été énorme et a profondément marqué la conscience collective des japonais. On retrouve souvent la thématique de l’explosion / fin du monde / destruction de la Terre avec tout ce que ça engendre : mort, famine, plus de connexion internet…. Pour certains mangas c’est un élément déclencheur (Hokuto no Ken, Evangelion, XBlade, Psyren…), dans lesquels le monde est devenu un désert radioactif ou bien dans lesquels l’explosion a été un facteur de changement (rien de spécial => explosion => robots géants en armure). L’autre cas, très répandu,  est que les héros ont justement pour but de faire comme Bruce Willis et d’empêcher l’apocalypse prévue en défaisant le méchant dieu / savant fou / seigneur démoniaque – barrez la mention inutile  – comme dans les très bons Saint Seiya, X, Kamikaze….

Un point plus social, beaucoup de mangas « school life » aborde le sujet de la violence à l’école, qui est bien plus une réalité de tous les jours qu’en France (c’est bien plus dur que quand Kevin vous a piqué vos billes au CM2). Le fonctionnement  communautaire des classes et le respect de la hiérarchie des âges vraiment très prononcé fait qu’il y a beaucoup de clash, sans réelles interventions des enseignants (je vous conseille le toujours culte G.T.O pour  mieux comprendre). Cet aspect de la vie des lycéens est assez important pour que des mangas lui soit consacré (Crows, Worst…), et on le retrouve très souvent dans les mangas school life, même consacré aux filles (comme dans le très bon Vanilla Ice – oui je lis aussi des mangas pour filles, et alors).

Une chose qu’il faut aussi garder à l’esprit est la différence de religion. Les japonais sont majoritairement shintoïstes ou bouddhistes et cela transparaît dans les mangas. On retrouve en effet beaucoup de références aux fantômes / âmes / esprits (Bleach, Kekkaishi, Shaman King…), ainsi qu’une grande déférence pour les morts (offrandes sur les tombes, autels dans les maisons). Les personnes décédées ont pour eux un plus grand « poids », une plus grande action sur le monde des vivants – ce n’est pas juste qu’ils aiment se faire peur et effrayer le reste du monde avec des films comme The Ring que rien que d’en parler j’en ai la chair de poule.

Bon, il resterait plein de chose à dire sur ce qui nous sépare de nos amis nippons, mais cet article est déjà bien assez long alors qu’il vous reste tant de mangas à lire ou bien des choses intéressantes à faire comme éplucher des timbres ou collectionner les bouteilles de Banga mais là ça ne dépend plus de moi.

@ plus les amis.

Une réponse à “Comment mieux apprécier les mangas?

  1. Thanks for article. Everytime like to read you.
    Thanks
    AlexAxe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s